This site uses cookies or other similar technologies only for statistical purposes. Learn more

I understand
Cart empty

PLINE L’ANCIEN / Gelenius - C. Plinii Secundi Historiae Mundi libri XXXVII

A annotated pleasant price book!

PLINE L’ANCIEN (Gaius Plinius Secundus) / Gelenius (Sigismund, com.)
C. Plinii Secundi Historiae Mundi libri XXXVII denuo ad vetustos codices collatri, et plurimis locis emendati, ut patet et adiunctis Annotationibus.
Basilae, In officina Frobeniana (Hyeronymum Frobenium & Nicolaum Episcopium), 1545
In-f° (340 x 248 mm),  [18] ff. + 671 pp. + [1] p. bl. + [30] ff. + [86 ff.], basane brune, dos à 6 nerfs, orné, double-filet en encadrement sur les plats avec armes au centre, tranches marbrées multicolores (reliure du XVIIIe siècle)

Plaisant car cela dut l’être pour l’élève méritant, ayant remporté en classe de rhétorique un second prix d’éloquence, de se voir offrir une belle impression du XVIe siècle qui plus est annotée par plusieurs de ses pairs d’antan. Ces traces de lecture du XVIe et XVIIe siècle, en latin, sont l’oeuvre d’au moins 5 mains. Elles semblent être pour la majorité des commentaires avec renvois vers les écrits des auteurs classiques que sont Apulée, Justinien, Juvenal, Ovide, Pindar, Plutarque, Tacite, Tite-Live, Sénèque, Strabon, Suétone, etc. ou contemporain tel que Scaliger. Elles mériteraient une étude plus avant. C’est ici la troisième édition frobenienne de la plus importante édition de Pline de tout le XVIe siècle, traduction latine donnée chez le même en 1535 par l’humaniste, philologue et philosophe tchèque Sigismund Gelenius (1497-1554), avec une préface d’Érasme. L’Histoire Naturelle de Pline l’Ancien (23-79), est le traité le plus complet et le plus important laissé par l’antiquité sur le thème des sciences naturelles, une véritable encyclopédie en son temps.

La marque de Froben est la plus grande qu’il utilisa, elle fut dessiné par Holbein. C’est à lui aussi que l’on doit les initiales présentes dans l’ouvrage. Ses grandes initiales, de huit lignes, sont pour la plupart issues d’un alphabet composé de scènes de l’Ancien Testament et de la mythologie (Mueller 140), ainsi que de l’alphabet d’Hercules (Mueller 139), qui furent tout deux gravés par J. Faber. Quatre proviennent de son alphabet représentant des enfants et des putti (Mueller 133).

PROVENANCE :

  1. Michael Cordelier (non identifié), avec sa signature manuscrite au titre datée 1676,
  2. Collège d’Harcourt (Paris) avec ses armes (De gueules à deux fasces d’or). Ex-praemio, XVIIIe s.

Epidermures et quelques petits manques, mouillure marginale claire en début et fin d’ouvrage dues à la décoration des tranches, tout comme les marginalia qui ont fais à la dernière reliure les frais du couteau du relieur avec perte de quelques lettres ou partie de lettres alternativement en début ou fin de lignes

Sold
Scroll to top