This site uses cookies or other similar technologies only for statistical purposes. Learn more

I understand
Cart empty

COFRADIA DE LOS CABALLEROS VEINTICUATRO DE LA CÁRCEL / GARZIA DE LA FUENTE - Libro Bezerro

An exceptional document on Spanish social history with an important binding with forged iron clasps

GARZIA DE LA FUENTE (Fheliz, script.)
Libro Bezerro que contiene distintamente, todos los instrumentos, de las propriedades  de las rentas que tiene, posa, y posee, e[st]a muy [superlativo] cofradia del Espiritu s.to que componen los senores cavalleros veinte y quatros de la Carzel Real de esta cuidad. Sita en su propia capilla que, esta en el claustro del real combento de San fran.co de Asis de esta novilissima  ciudad de Salamanca, las cargas que tienen, y sus destinos particulares, y generales
Salamanque (Espagne), 1740 - 1ère décennie du XIXe siècle.
In-f° (443 x 281 mm), [1] f. bl. - 269 ff. dont 139 bl., manuscrit en espagnol sur papier, peau retournée recouverte de soie rouge avec larges fermoirs en fer forgé ajourés (reliure espagnole de l’époque).

Le présent document révèle les statuts, possessions (tant en terres qu’en titres), rentes et autres revenus de la « Cofradia del Espiritu Santo » plus connue sous le nom de « Cofradia de los Caballeros Veinticuatro de la Cárcel » du fait de ses 24 fondateurs. Elle naquit à Salamanque, sous le règne de Charles Quint, en 1537 afin de protéger les prisonniers « los pobres presos » et de leur venir en secours : alimentation, vêtements, aide lettrée, accompagnement des condamnés à mort, enterrement. Elle tira dans un premier temps ses ressources des dons des confrères et des aumônes des habitants. Elle devint cependant rapidement richissime ce qui eut pour effet d’en faire l’une des confréries les plus aristocratiques et sélectives de la ville, elle y tint une importance majeure pendant plus de 4 siècles 1. Ce document est donc essentiel pour l’histoire pénitentiaire et sociale espagnole.

L’ouvrage reprend un nombre important d’informations contenues dans les documents antérieurs (« libros de quentas  y cavildos ») et ce depuis 1537. Ainsi on trouve, à titre d’exemples, la longue liste des présidents (« Maiordomo ») de la confrérie depuis sa fondation - en 1740, il s’agissait de Don Juan Antonio de Guzman, Marques de Almarza y Fiores de Abila - ou encore ses statuts et leurs modifications successives. On note aussi en tête, la liste des 25 membres de l’époque. Les nouvelles entrées courent jusqu’au début du XIXe siècle.

Le titre nous apprend que le scripteur est « mercader de paños y joias, de esta [superlativo], cuidad [sic], administrador de ellas [las cargas] y embiste de los papeles ».

Coins frottés, déchirures et manques de soie aux coiffes, nerfs, mors supérieur et coins, mouillures.

1

Sales price: 4000 €
Scroll to top