This site uses cookies or other similar technologies only for statistical purposes. Learn more

I understand
cart icon
user-icon
command-icon

NECKER / BLONDEL / MARVILLE - De l’Administration des finances de la France / Introduction à l’ouvrage [ De Necker] / Lettres d'un propriétaire françois

 NECKER / BLONDEL / MARVILLE - De l’Administration des finances de la France / Mémoire de Mr. Necker / Introduction à l’ouvrage [ De Necker]
 NECKER / BLONDEL / MARVILLE - De l’Administration des finances de la France / Mémoire de Mr. Necker / Introduction à l’ouvrage [ De Necker]
 NECKER / BLONDEL / MARVILLE - De l’Administration des finances de la France / Mémoire de Mr. Necker / Introduction à l’ouvrage [ De Necker]
 NECKER / BLONDEL / MARVILLE - De l’Administration des finances de la France / Mémoire de Mr. Necker / Introduction à l’ouvrage [ De Necker]
 NECKER / BLONDEL / MARVILLE - De l’Administration des finances de la France / Mémoire de Mr. Necker / Introduction à l’ouvrage [ De Necker]

One of the very rare copies on large paper, here bluish, pleasantly enriched, of the greatest economic bestseller of the eighteenth century

NECKER (Jacques) - BLONDEL (Jean, attrib.) - DESGRANGES ou MARVILLE (Claude-Henri Feydeau de)
De l’Administration des finances de la France. [SUIVI DE] [Mémoire de Mr. Necker, en réponse aux faits avancés par Mr. de Calonne : dans son mémoire présenté au Roi, & à l’Assemblée des notables, concernant les finances de l’état] [SUIVI DE] Introduction à l’ouvrage intitulé : De l’Administration des finances de la France [SUIVI DE] Suite des Lettres d’un propriétaire françois à M. Necker, ou Calculs, tableaux, résultats, plan de réforme, avec des observations générales et sérieuses sur quelques chapitres de son administration des finances de la France. Par M. le Baron de ***.
S.l.n.n. [Paris : Panckoucke], 1784 - S.l.n.d. [1787] - S.l.n.n., 1785 - Genève - Paris, Les marchands de nouveautés, 1785.
4 vol. in-8° (214 x 142 mm) de VII pp. - [1] p. bl. - clix pp. - [1] p. bl. - 353 pp. -[1] p. bl. +   VII pp. - [1] p. bl. - 536 pp. + 468 pp. - [1] f. v. bl. - 107 pp. (en partie non coupées) - [1] p. bl., + 247 pp. - [1] p. bl. + [2] ff. - 116 pp., veau havane moucheté, dos lisses orné, roulette sur les coupes, tranches à mouchetures rouges (reliure de l’époque)

Édition originale sur grand papier bleuté, exemplaire de deuxième état1, de l’un des grands ouvrages d’économie politique. Il fut composé par Necker après sa démission du poste de contrôleur des Finances en 1781 en vue non seulement d’être nous dit-il « de quelque service à la chose publique, ne fut-ce qu’en présentant avec ordre un grand nombre de connoissances absolument essentielles à l’administration des finances » mais également de critiquer les réformes entreprises par son successeur, Charles Alexandre de Calonne (1734-1802, Ministre et contrôleur général des finances de Louis XVI entre 1783 et 1787). L’ouvrage eut un succès considérable, tant en France qu’à l’étranger. Il débute par une longue et intéressante introduction dans laquelle Necker dresse le tableau le plus fidèle que nous ayons de la situation politique et financière de la France d’avant la Révolution.

L’édition comprend un tableau dépliant dans le tome 1, donnant le « Résumé de l’étendue de la population de chaque Généralité » et le « Résumé des contributions de chaque Généralité, de leur rapport avec le nombre des Habitants ».

L’ouvrage est ici immédiatement suivi du Mémoire de Mr. Necker, en réponse aux faits avancés par Mr. de Calonne, édition originale publiée en 1787 sans page de titre, comme indiqué par Conlon2. Deux autres éditions furent publiées la même année, en 88 et 56 pages. C'est une réponse au discours de Calonne qui accusait Necker d'avoir publié des fausses informations dans son compte-rendu au roi. Les deux ministres rentrèrent alors dans un sévère conflit public qui aboutira à l'exil de Necker en Suisse. Le quatrième tome renferme quant à lui deux critiques peu courantes en édition originale, la première, ici en grand papier, attribuée à Jean Blondel condamne l'abolition des corvées, des impôts sur le luxe et de la publication des comptes. La seconde qui serait de Claude-Henri Feydeau de Marville fait (ou ferait mine plutôt de faire) suite aux Lettres d'un propriétaire françois à M. Necker sur son Traité de l'administration des finances parues en 1785 attribuées à Desgranges, avocat en parlement, par Conlon ou à Marville par la BnF. Elle sera elle-même suivit d'une Troisième partie des Lettres d'un propriétaire françois à M. Necker, dédiée au beau sexe et faisant suite aux observations, tableaux et calculs, sur le nouveau plan de réforme, l'agriculture, la population, le numéraire, avec l'examen de la balance du commerce publiée toujours la même année qui serait aussi de Marville.

Ministre des Finances de Louis XVI de 1777 à 1781, Jacques Necker (1732-1804) fut l’un des principaux propagateurs du néo-mercantilisme contre les théories physiocratiques alors régnant. Publié après sa démission, son traité des finances, qui contenait une critique sévère de l’œuvre de Calonne, son successeur au ministère, fut interdit en France dès sa parution. Et pourtant, « jamais livre sur les matières financières n’obtint un succès si populaire », écrivent Coquelin et Guillaumin.

Un petit défaut à la coiffe du tome 2, quelques rousseurs pales, quelques feuillets brunis.

1
2

3000 €
+ free delivery
Satisfied or Money Back

Satisfied or Money Back

Bank checkBank transfercredit cardPayPal

Modes of payment

Member of the Syndicat de la Librairie Ancienne et ModerneMember of the International League of Antiquarian Bookseller
Scroll to top