This site uses cookies or other similar technologies only for statistical purposes. Learn more

I understand
My cart
user-icon

ANONYME - Les oeuvres diverses tant en vers qu'en proses, dédiées à Madame de Mattignon par Octavie.

ANONYME - Les oeuvres diverses tant en vers qu'en proses, dédiées à Madame de Mattignon par Octavie
ANONYME - Les oeuvres diverses tant en vers qu'en proses, dédiées à Madame de Mattignon par Octavie
ANONYME - Les oeuvres diverses tant en vers qu'en proses, dédiées à Madame de Mattignon par Octavie
ANONYME - Les oeuvres diverses tant en vers qu'en proses, dédiées à Madame de Mattignon par Octavie
ANONYME - Les oeuvres diverses tant en vers qu'en proses, dédiées à Madame de Mattignon par Octavie

Rare first edition of this collection of gallant plays

ANONYME
Les oeuvres diverses tant en vers qu'en proses (sic), dédiées à Madame de Mattignon par Octavie.
Paris, Jacques Le Gras, 1658.
In-12° (140x88 mm) de [4] ff. - 168 pp. (ã2-4, [ ]1, A-G12), veau moucheté, dos à 4 nerfs orné, tranches à mouchetures rouges (reliure de l'époque)

Édition originale rare de ce recueil de 59 pièces galantes dont la majorité sont signées par des noms de convention. Il serait attribué à Madeleine de La Calprenède ou Suzanne de Nervèze.  Cioranescu et Lachèvre l'attribuent à la première. Ce dernier dit que "58 de ses pièces sont nouvelles parmi lesquelles quatre mélangées de prose et de vers et une en prose, soit 54 poésies ; deux pièces étaient données simultanément dans le Nouveau cabinet des Muses (1658) et une non signée avait paru dans le Recueil de Sercy IIIe partie (1656). Sur ces 54 poésies, quinze sont signées ; nous avons pu en attribuer quatre, il est donc resté 35 pièces anonymes. Sur les 4 mélangées de prose et de vers, deux sont signées d'un pseudonyme et deux ont été rendues à leurs auteurs. Soit en tout 23 pièces signées ou attribuées et 36 anonymes". S'il n'a pu retrouver les auteurs de la majorité des pièces, Lachèvre a pu en attribuer quelques-unes à Berthelot, D'Hesnault, Madame de la Calprenède ou encore l'abbé de Laffémas. Le rondeau "Les Quatre soeurs m'ont pris dans leur lien", rondeau inédit figurant au ms. Conrart, t. XVIII, serait dû à Voiture d'après É. Magne.

On trouve au verso du titre, une chanson manuscrite à l'encre brune : "Ce demy soldat des espars bis / croit estre descendu de mars / et vulcain est son père / et la ville venus sa mere bis / Mars est trop grand et trop divin bis / pour avoir un fils si faquin"

Notre exemplaire est incomplet de la table, soit [1] f. qui supportait une page d'index et devait être relié in-fine.

Le CCFr donne l'ouvrage dans 5 bibliothèques, l'OCLC recense 8 bibliothèques détenant l'ouvrage dont une seule copie incomplète aux US (University of Maryland, copy lacks all pages after p. 150).

Lachèvre-II, 100-101, Cioranescu-17e s., 37775 ; Mors supérieur partiellement fendu, petits manques aux coins, gardes absentes, table absente, mouillure en partie haute plus ou moins présente sur les 50 dernières pages.

300 €
+ free delivery
Satisfied or Money Back

Satisfied or Money Back

Bank checkBank transfercredit card

Modes of payment

Member of the Syndicat de la Librairie Ancienne et ModerneMember of the International League of Antiquarian Bookseller
Scroll to top