This site uses cookies or other similar technologies only for statistical purposes. Learn more

I understand
My cart
user-icon

JOUVENEAU-CARION - Récit de Mathilde Jouveneau-Carion de juillet 1914 à septembre 1915 sur l’arrivée des allemands en Belgique

JOUVENEAU-CARION (Mathilde) Récit de Mathilde Jouveneau-Carion de juillet 1914 à septembre 1915 sur l’arrivée des allemands en Belgique
JOUVENEAU-CARION (Mathilde) Récit de Mathilde Jouveneau-Carion de juillet 1914 à septembre 1915 sur l’arrivée des allemands en Belgique

An intimate account of the arrival of German armed troops in the Belgian town of Dour in 1914

JOUVENEAU-CARION (Mathilde)
Récit de Mathilde Jouveneau-Carion de juillet 1914 à septembre 1915 sur l’arrivée des allemands en Belgique
Dour, s. d.
In-12° (195 x 132 mm), [21] pp. - [24] ff. bl., cahier à dos de percaline

Ces quelques pages forment un récit intime des débuts de la guerre à Dour, depuis la mobilisation des soldats et volontaires le samedi 1er août jusqu’à la réquisition, le 24 août, de la Maison Jouveneau par l’occupation allemande : Mme Jouveneau, alors veuve, y résidait en compagnie de sa servante Antoinette. Le château abritera par la suite un dispensaire communale accueillant les personnes ne pouvant être opérées chez elles.


Mathilde Aimée Augustine Jouveneau, née Carion, fut l’épouse d’Henri Omer François Jouveneau, qui jusqu’en 1881 dirigea la sucrerie des Frères Jouveneau.


 Mesdames, Messieurs, les Allemands sont là, ils demandent à ce qu’on ouvre toutes les portes et toutes les fenêtres, qu’ils n’entreront pas dans une ville en deuil, et que les portes non ouvertes seront forcées à coups de crosse de fusil : rentrez chez vous tranquillement. J’ai dit à cela : me voici bien, rentrer toute seule, et Auguste m’a fait observer qu’ils n’en veulent pas aux dames, rien qu’aux hommes, donc de rentrer avec calme. (p.13)


L’ouvrage comprend également une carte de visite annotée et une copie d’une lettre datée de février 1914 ; toutes deux témoignent d’un certain ressentiment à l'égard du fils aîné de l'auteur.


Couverture jaunie, 1 f. arraché entre les pp. 10 et 11 (le récit se poursuit cependant sans manque ou interruption).

Satisfied or Money Back

Satisfied or Money Back

Bank checkBank transfercredit card

Modes of payment

Member of the Syndicat de la Librairie Ancienne et ModerneMember of the International League of Antiquarian Bookseller
Scroll to top