This site uses cookies or other similar technologies only for statistical purposes. Learn more

I understand
cart icon
user-icon
command-icon

DUCROCQ / CORNELIUS / BELTRAND - Les Matins Lumineux

The first work illustrated by the Alsatian Jean-Georges Cornélius

DUCROCQ GEORGES / CORNELIUS (Jean-Georges, ill.) / BELTRAND (Frères, grav.)
Les Matins Lumineux
Paris, Bibliothèque de l’Occident, 1909.
In-8° (235 x 166 mm), [2] ff. bl. - vi - 84 pp. - [1] f. bl., en feuilles, sous couverture de papier gris avec titre en noir sur le plat supérieur, chemise en demi-toile jaune avec lanière en tissu et titre en ocre rouge sur le plat supérieur.

Rare seconde édition, de luxe, après l’originale de 1907, et première illustrée tirée à 200 exemplaires sur papier de Hollande Van Gelder (ici n° 144) avec envoi de l’illustrateur : « A mon ami Collat et à sa charmante femme / de / J. Georges Cornélius / 1909. »

Elle est superbement illustrée de 86 compositions de Cornélius, gravées sur bois par J. C. G. M. Beltrand qui ne sont autres que les 4 frères, Jacques, Camille, Georges et Marcel, fils de « Tony » Beltrand.

Georges Ducrocq (1874-1927), poète et écrivain alsacien, ressuscita la revue L’Austrasie, destinée à défendre la traditions locales, puis créa à Paris celle des Marches de l’Est. Il est entre autres l’auteur de La Blessure mal fermée. Notes d’au voyageur en Alsace-Lorraine. (Plon, 1911).

D’origine alsacienne, Jean Georges Cornélius (1880 - 1963), travailla dans les ateliers Gustave Moreau puis, avec Dunoyer de Segonzac et Gus Bofa passa dans celui de Luc-Olivier Merson où les tendances des trois compagnons firent scandale. Dès 1903, il expose au Salon de la Société Nationale des Beaux-Arts. Auteur d’une oeuvre singulière, celle d’un primitif du XXe siècle, hors des modes et des grands courants artistiques, il a tenté un accord du modernisme et de la tradition décorative et spirituelle médiévale. Il a fourni de nombreuses illustrations pour les revues de Ducrocq et a aussi illustré : La Chanson de Roland, La Ballade de la Geôle de Reading et De Profundis d’Oscar Wilde ainsi que Les Paradis artificiels de Baudelaire. Il a gravé une « Passion » d’après ces propres tableaux avec un texte de Henri Pourrat.

Carteret, illus., supp. p. 68 : « Intéressante publication » ; Benezit - III, 174.

300 €
+ free delivery
Satisfied or Money Back

Satisfied or Money Back

Bank checkBank transfercredit cardPayPal

Modes of payment

Member of the Syndicat de la Librairie Ancienne et ModerneMember of the International League of Antiquarian Bookseller
Scroll to top