This site uses cookies or other similar technologies only for statistical purposes. Learn more

I understand
My cart
user-icon

ANONYME - Ordinaire de la messe en français

ANONYME - Ordinaire de la messe en français
ANONYME - Ordinaire de la messe en français

Very rare Braille book used to read along during church service

ANONYME
Ordinaire de la messe en français
Paris : Imprimerie des soeurs aveugles de Saint-Paul, 1947
In-12° (168 x 136 mm) de [61] ff. imprimé recto et verso en braille sur papier parcheminé rose, demi-percaline noire (reliure de l’époque)

L’oeuvre des soeurs aveugles de Saint-Paul dont l’idée remonte à 1837, fut d’abord fondée par Anne Bergunion à Paris au 24 rue des Postes. En 1852, elle fut transférée à Vaugirard compte tenu de son extension. Elle admettait, dès l’age de six ans, des jeunes filles non-voyantes confiées par leurs parents, des bienfaiteurs ou l’administration. L’oeuvre pourvoyait à leur entretien, à leur instruction, et les formait à des travaux qui leur étaient possibles. Elles pouvaient, plus âgées, choisir d’y rester ou de retourner chez leurs parents. Celles qui manifestaient des dispositions pour la vie religieuse pouvaient rentrer dans la communauté qui se composait de soeurs voyantes et non-voyantes. La Maison des soeurs aveugles recevait aussi des orphelines à qui elle donnait une éducation professionnelle dans un ouvroir.

Maxime du Camp indique dans son ouvrage sur la Charité privée à Paris (Hachette, 1885, pp. 399-405) que les soeurs imprimaient elles-mêmes les ouvrages d’histoire et de piété qu’elles distribuaient aux élèves. Lorsqu’il visita l’imprimerie en 1873, les typographes étaient quatre soeurs aveugles. Il dénonce d’ailleurs dans ces mêmes pages la pauvreté de l’offre générale de livres en écriture nocturne. L’imprimerie braille des soeurs aveugles de Saint-Paul officie toujours à Paris au 88 avenue Denfert-Rochereau.

Nous n’avons pu trouver trace que d’un seul autre exemplaire de l’ouvrage dans une édition qui serait antérieure, datée de 1900 (University of Oxford). Aucune bibliothèque publique française ne semble détenir d’ouvrages provenant de cette imprimerie.

On notera que contrairement à nos jours où les chiffres disposent de leur signe propre, ils viennent correspondre ici aux dix premières lettres de l’alphabet (p. ex. : a =1, etc.) précédé du signe indiquant que la suite est numérique.

Titre reporté anciennement à l’encre lettre par lettre sous les signes au titre.

600 €
+ shipping included
Satisfied or Money Back

Satisfied or Money Back

Bank checkBank transfercredit card

Modes of payment

Member of the Syndicat de la Librairie Ancienne et ModerneMember of the International League of Antiquarian Bookseller
Scroll to top