This site uses cookies or other similar technologies only for statistical purposes. Learn more

I understand
My cart
user-icon

AUSSILLOUS - Notes Politiques

AUSSILLOUS - Notes Politiques
AUSSILLOUS - Notes Politiques
AUSSILLOUS - Notes Politiques

Political notes of a Boulogne-Billancourt city councilor, member of the Republican party

AUSSILLOUS (Bruno)
Notes Politiques
Sans lieu [Billancourt], 1898-1901
Cahier in-8° oblong (162 x 236 mm), [33] ff? - [7] ff. bl. - [22] ff. - [1] f. bl. - [7] ff. + 1 cahier volant de [4] pp. + 1 cahier volant de [5] pp., toile beige, lien, porte-crayon.

Carnet de notes politiques, en partie manuscrit et inédit, de Bruno Marie Théreze Aussillous, (1864-1904), avocat à la cour d’appel de Paris et conseiller municipal Républicain pour Billancourt. 
Aussillous y consigne environ 70 coupures de presse contrecollées (souvent agrémentées de notes), ainsi que des citations et réflexions personnelles, manuscrites, sur la décentralisation du pouvoir, le socialisme, le système Parlementaire anglais, les programmes d’enseignement, la dette de la France, les syndicats... une table thématique, également manuscrite, rend compte des sujets abordés.

D’inclinaison résolument Républicaine, Aussillous ouvre son carnet de notes par ce manifeste : « Tous les efforts d’un véritable représentant du peuple et d’un Républicain sincère doivent tendre constamment à l’amélioration sociale du sort des travailleurs des villes et des campagnes ! »
En plus de noter, parfois pêle-mêle, quelques formules et opinions, Aussillous consigne des réflexions plus abouties. Il reproduit notamment le texte d’un discours prononcé par lui le 12 janvier 1899 à Mazamet (Tarn) :
« Notre programme tient en deux lignes : Une ligne pour le but qu’il vise. Une ligne pour le moyen de l’atteindre. Il est, ce programme, court, simple, dense comme un projectile. Il ne heurte les principes d’aucune des fractions du parti Républicain. Il ne saurait non plus laisser indifférent aucun des citoyens de ce parti [...] »

Bruno Aussillous, issu d’une famille du Tarn, épouse en 1893 Marie Petitjean et entre en politique comme conseiller municipal pour Billancourt. Lorsque Paul-Pierre Lagneau est élu maire de Boulogne-Billancourt en 1900, Bruno Aussillous est élu maire adjoint. Il refuse cependant la fonction. Il fonde deux ans plus tard la Mutualité scolaire, ou « Prévoyance mutuelle et de Retraite de Boulogne-sur-Seine » formée pour faciliter aux élèves et parents des élèves de Boulogne l’admission dans les sociétés de prévoyance et de secours mutuel. Ausslious administre également l’hospice des vieillards de la rue des Abondances. 
Bibliographie : PENEL-BEAUFIN, Arthur Louis. Histoire complète et inédite, religieuse, politique, sociale et descriptive de Boulogne-Billancourt. Vol. 2.  A: Doizelet :1905.

Composé de fragments et articles de presse rédigés entre 1878 et 1901, ce cahier constitue également un témoignage de la désintégration du Grand Cercle Républicain. 

L’ouvrage est truffé de :

  • 4 pp. de notes manuscrites sur un feuillet plié en deux à l’entête « Conseil Municipal de Boulogne (Seine) »
  • 5 pp. de notes manuscrites pour un discours sur la défaite Républicaine du 11 mai, avec des corrections sur un article paru dans la presse : « On sait que les démocraties ne sont pas des tentes dressées pour le sommeil ».

PROVENANCE :

  1. Bruno Aussillous, tampon humide "AUSSILLOUS" sur les premiers feuillets
  2. Valéry Aubertot, médecin à Lardeille (lettre à la date du 4 octobre 1968 dans le manuscrit)

Piqûres sur la couverture, coins et coiffes frottés avec petits manques de toile. Les Notes Politiques ont été rédigées sur un carnet de croquis, et certaines pages portent la trace d’un dessin sous les coupures de presse.

600 €
+ shipping included
Satisfied or Money Back

Satisfied or Money Back

Bank checkBank transfercredit card

Modes of payment

Member of the Syndicat de la Librairie Ancienne et ModerneMember of the International League of Antiquarian Bookseller
Scroll to top