This site uses cookies or other similar technologies only for statistical purposes. Learn more

I understand
Cart empty

BENELLI - Il suono della devozione

An extremely rare testimony of the Florentine period of the frisky Jerome Bonaparte

BENELLI (Fortunato, trad.)
Il suono della devozione, versione dal tedesco dell avvocato Fortunato Benelli
Firenze, Giorgio Steininger, 1846.
In-12° (174 x 116 mm), 400 pp. - [1] f. bl., maroquin bleu nuit à grain long, dos lisse orné muet, large encadrement doré et à froid sur les plats avec chiffre couronné au centre du plat supérieur, roulette sur les coupes, tranches dorées (reliure de l’époque).

Première édition italienne de cette ouvrage traduit de l’allemand par l’avocat Fortunato Benelli, employé au département des affaires étrangères du Grand-duc de Toscane 1. C’est sans doute ce qui lui permit de rencontrer Jérôme Bonaparte et de lui offrir ce superbe exemplaire.

Catherine de Wurtemberg, seconde épouse de Jérôme meurt en 1835 à Lausanne. Quelques années plus tard, en 1840, courant toujours après l’argent, il épouse une riche noble italienne Justine Pecori-Giraldi, veuve du marquis Louis Bartolini-Baldelli (1811-1903) une première fois religieusement à Florence, puis civilement le 19 janvier 1853 à Paris, mariage tenu secret. En 1846, Jérôme habite Florence. Le 25 juillet, il est informé de la mort de son frère Louis, décédé à Livourne et devient ainsi le dernier survivant de la fratrie jadis régnante. Il rentre en France en 1847.

PROVENANCE : Jérôme Bonaparte, avec son chiffre couronné 2. Roi de Westphalie de 1807 à 1813, alors prince de Montfort.

Nous n’avons pu trouver aucun exemplaire de cette ouvrage dans les bibliothèques publiques française.

1

Sales price: 2500 €
Scroll to top