This site uses cookies or other similar technologies only for statistical purposes. Learn more

I understand
cart icon
user-icon
command-icon

BONNAIN - De la société et de ses vices principaux

The thought of a Liberal whose words are still all too current

BONNAIN (Pierre-Gustave)
De la société et de ses vices principaux.
Paris, Ponthieu, 1823.
In-8° (205 x 123 mm), XXIII pp. - [1] p. bl. - 174 pp. - [1] f. verso bl., demi-basane brune  à coins, dos lisse orné, tranches marbrées multicolores (reliure de l’époque).

Édition originale rare, l'auteur dédit cet « ouvrage consacré à vaincre les obstacles qui se sont de tout temps opposés au bonheur de la société » à Benjamin Constant « défenseur des libertés publiques ».

Il se compose ainsi : Principes d’un bon gouvernement ; Des passions de l’homme ; De l’orgueil individuel ; De l’intérêt individuel ; De l’attachement aux préjugés ; Du fanatisme religieux ; Du fanatisme politique ; De la délation ; De la compression de l’opinion publique ou de la pensée ; De l’industrie.

Pierre-Gustave Bonnain (1800 - 1842), né à Saintes, de Pierre Bonnain et de Marguerite, alias Marie-Thérèse Luraxe, fut l’époux de Jeanne-Félicité Cadiot et le frère de M. Armand Bonnain, ancien directeur des messageries. Son acte de naissance l’appelle Paul-Auguste ; son acte de décès, Paul-Gustave. Il a fait plusieurs ouvrages dont De l’esprit de la jeunesse (1821), Mes regrets ou le Panthéon et Mémoire contre le prince de Lorraine (1822). Avocat de profession, il fut sous-préfet après 1830.

Quelques épidermures, quelques rousseurs plus notables sur quelques pages, notamment le titre, déchirure sans perte restaurée p. 172

280 €
+ free delivery
Satisfied or Money Back

Satisfied or Money Back

Bank checkBank transfercredit cardPayPal

Modes of payment

Member of the Syndicat de la Librairie Ancienne et ModerneMember of the International League of Antiquarian Bookseller
Scroll to top