This site uses cookies or other similar technologies only for statistical purposes. Learn more

I understand
cart icon
user-icon
command-icon

DELAVIGNE - Mésseniennes et Poësies diverses

DELAVIGNE - Mésseniennes et Poësies diverses
DELAVIGNE - Mésseniennes et Poësies diverses
DELAVIGNE - Mésseniennes et Poësies diverses
DELAVIGNE - Mésseniennes et Poësies diverses

Copy on vellum paper with the figures on china paper inscribed by the author to the actress Suzanne Brocard

DELAVIGNE (Casimir)
Mésseniennes et Poësies diverses
Paris, Ladvocat, 1824.
In-8° (205x133 mm), 262 pp. et [7] de pl., veau havane, dos lisse orné, tranches marbrées multicolores (reliure de l'époque)

Cette édition n'est malgré la mention de neuvième édition qu'elle arbore, que la quatrième des éditions collectives des oeuvres de l'auteur parut sous ce titre.  Elle est augmentée de trois Messéniennes nouvelles, d'un Discours d'inauguration de la salle du Havre et de la salle de l'Odéon, des Troyennes, d'une imitation d'Euripide ainsi que de plusieurs autres pièces inédites.

Le présent exemplaire, imprimé sur papier vélin fin, dont le titre gravé et les 6 figures de Deveria sont tirées sur papier de Chine et couvertes par des serpentes, comporte un envoi de l'auteur : "à Mademoiselle Brocard / Hommage de l'auteur / Casimir Delavigne". L'édition est en outre illustrée de nombreuses figures in-textes.

Suzanne Brocard sort du Conservatoire avec un deuxième accessit de Comédie et entre au Théâtre de l'Impératrice (Odéon) en 1812. Jeune première, elle débute à la Comédie-Française en 1817 dans le rôle d'Henriette des Femmes savantes. Au bout de trois ans elle retourne à l'Odéon et y crée notamment le rôle de la Prêtresse dans Le Paria, de Casimir Delavigne (1821), vêtue d'une robe transparente qui fait alors scandale. Elle revient en 1822 à la Comédie et est reçue sociétaire en 1828. Elle partage avec Mademoiselle Anaïs et Mademoiselle Noblet les rôles d'ingénues, notamment dans les pièces modernes. Elle remplit avec conscience les rôles de jeune première du répertoire comique et tragique, où sa beauté et son charme font une grande partie de son succès. En 1839, elle se retire à la campagne avec son second mari, l'auteur Alexandre de Longpré, dont elle a créé plusieurs pièces.

Casimir Jean François Delavigne (Le Havre, 1793-Lyon, 1843), poète et dramaturge, connaît la célébrité lorsque, après la défaite de Waterloo, il publie ses Premières Messéniennes. « Les pleurs qu’il répandit sur les généreuses victimes de Waterloo, l’anathème qu’il prononça contre les spoliateurs de nos musées, et les sages conseils qu’il donna à ses compatriotes sur le besoin de s’unir contre l’étranger, tous ces sentiments exprimés en vers énergiques, trouvèrent en France des milliers d’échos et rendirent le nom de l’auteur aussi populaire que s’il s’était signalé depuis longtemps ».

Quérard - II, 445-446 ; frottements, petits manques aux mors supérieur, quelques lettres de l'envoi ont fait les frais du couteau du relieur.

Sold
Satisfied or Money Back

Satisfied or Money Back

Bank checkBank transfercredit card

Modes of payment

Member of the Syndicat de la Librairie Ancienne et ModerneMember of the International League of Antiquarian Bookseller
Scroll to top