This site uses cookies or other similar technologies only for statistical purposes. Learn more

I understand
cart icon
user-icon
command-icon

DESRENAUDES - Vie de Julius Agricola par Tacite, traduction nouvelle

DESRENAUDES - Vie de Julius Agricola par Tacite, traduction nouvelle
DESRENAUDES - Vie de Julius Agricola par Tacite, traduction nouvelle
DESRENAUDES - Vie de Julius Agricola par Tacite, traduction nouvelle

Copy on wove paper bound in contemporary morocco

DESRENAUDES
Vie de Julius Agricola par Tacite, traduction nouvelle
Paris, Antoine Bailleul, 1797.
In-18° (138x87 mm), [2] ff. - iv - 172 pp., maroquin vert, dos lisse orné, large encadrement losangé sur les plats, filet sur les coupes, roulette intérieure, garde de tabis rose avec encadrement d'une roulette au contreplat, tranches dorées (reliure de l'époque)

Exemplaire imprimé sur papier vélin, condition rare, de cette charmante édition présentant en regard de la traduction le texte originel en latin.

Tacite (en latin Publius Cornelius Tacitus) est un historien et sénateur romain né en 581 et mort vers 120 ap. J.-C. Cette biographie parait en 98, cinq ans après la mort d'Agricola, beau-père de Tacite. Elle a deux motivations :

  1. Tacite n'était pas à Rome au moment de la mort de son beau-père et n'a donc pas pu prononcer son éloge funèbre.

  2. Tacite voulait, par contraste avec le régime en exercice, faire l'apologie d'une forme de virtus et de qualités humaines dont Domitien était dépourvu. Il tenait ainsi à montrer une opposition discrète, une sorte de résistance passive.

En écrivant La Vie d'Agricola, Tacite veut rendre hommage à un homme qu'il a aimé et estimé. Il loue en lui un bon serviteur de l'Empire, qu'il a contribué à étendre, en achevant la conquête de la Bretagne (Britannia, la Grande-Bretagne actuelle) et en la pacifiant. Ainsi l’œuvre se présente à la fois comme un éloge funèbre et un essai historique sur la Bretagne, sur ses habitants et sa conquête. C’est aussi un manifeste contre la tyrannie de Domitien, assassiné en 96. Ce qui est frappant dans cette œuvre, c'est l’approche originale que Tacite fait du phénomène de la conquête impérialiste. Il s’intéresse en géographe et en ethnologue — comme dans la Germanie — à ces Barbares attaqués par l’expansion romaine, en tenant compte du point de vue des conquis et pas seulement de celui des conquérants. Quelles raisons auraient-ils d’accepter passivement la servitude ? La conquête assure la force et la gloire du peuple romain, mais peut-elle prétendre assurer le bonheur des vaincus ?

  1. Chap. I à III : le début de l'œuvre est placé sous le patronage de Nerva et Trajan, qui ont rendu la liberté au peuple romain.

  2. Chap. IV à IX : la vie d'Agricola proprement dite.

  3. Chap. X à XXXVIII : dissertation ethnographique et géographique sur la Bretagne et les Bretons. Tacite détaille la conquête de l'ile. Agricola y est montré comme le représentant de toutes les vertus.

  4. Chap. XXXIV - XLVI : portrait d'Agricola. Tacite invite à suivre cet exemple.

Deux coins supérieurs frottés, quelques rousseurs en marge extérieure.

180 €
+ free delivery
Satisfied or Money Back

Satisfied or Money Back

Bank checkBank transfercredit card

Modes of payment

Member of the Syndicat de la Librairie Ancienne et ModerneMember of the International League of Antiquarian Bookseller
Scroll to top