This site uses cookies or other similar technologies only for statistical purposes. Learn more

I understand
cart icon
user-icon
command-icon

ESMENARD - La Navigation, Poëme

ESMENARD - La Navigation, Poëme
ESMENARD - La Navigation, Poëme
ESMENARD - La Navigation, Poëme
ESMENARD - La Navigation, Poëme

First edition richly annotated

ESMENARD (Joseph-Alphonse)
La Navigation, Poëme.

Paris, Giguet et Michaud, 1805.
2 vol. In-8° (200 x 130 mm), LXXI pp. - [1] p. bl. - 243 pp. - [1] p. d'errata et [1] f. de pl. en frontispice + 391 pp. - [1] p. d'errata et [1] f. de pl. en frontispice, veau raciné, dos lisse orné, encadrement d'une roulette sur les plats, roulette sur les coupes, tranches jaunes à mouchetures vertes et rouges (reliure de l'époque).

L'ouvrage est agrémenté au premier tome d'un frontispice de Monsiau gravé par Thomas représentant l'« Arrivée de Cléopâtre à Tarse sur les bords du Cydnus ». Puis au second, d'un frontispice de Myris gravé par Couché illustrant le « Naufrage des Canots de La Pérouse au Port des Français » survenu sur les côtes de l'Alaska en juillet 1786. Deux biscayennes alors parties faire des relevés chavirèrent, entrainant la mort de 21 marins dont les deux fils de Laborde. Cet événement tragique est à titre d'exemple précisément relaté en notes. Ces deux frontispices sont particulièrement attrayants pour la composition des dessins et la qualité de la gravure.

Esmenard fut lui-même un marin chevronné. Il composa ce poème alors qu'il était en route avec Villaret-Joyeuse pour la Martinique. L'ouvrage démontre sa grande connaissance des voyages du XVIIIe siècle, avec des références à Bougainville, Malaspina, Byron, Wallis et Surville, ainsi qu'à l'« immortelle » Anson et au « sage et malheureux » Cook. Il rend bien sûr hommage au grand « maître du monde » La Pérouse, et constitue ainsi l'un des plus beaux exemples de l'intérêt durable porté à son destin, puisqu'en 1805 il avait disparu depuis quasiment 20 ans. Sur l'échafaud, on dit que Louis XVI répéta une dernière fois sa sempiternelle question : « Y a-t-il des nouvelles de La Pérouse ? » Esmenard écrit ainsi qu'à l'image de leur déchu monarque les français désemparés attendent et espèrent toujours son retour, mais probablement en vain.

Rare en belle reliure de l'époque.

Petits manques aux coins, brunissure marginale légère au tout premiers ff. du tome 2, plus présente au tout derniers ff. du tome 1, manque à la coiffe inférieure et petit manque en haut du plat supérieur du tome 2.

500 €
+ free delivery
Satisfied or Money Back

Satisfied or Money Back

Bank checkBank transfercredit card

Modes of payment

Member of the Syndicat de la Librairie Ancienne et ModerneMember of the International League of Antiquarian Bookseller
Scroll to top