This site uses cookies or other similar technologies only for statistical purposes. Learn more

I understand
cart icon
user-icon
command-icon

GRESSET - Oeuvres choisies

GRESSET - Oeuvres choisies
GRESSET - Oeuvres choisies
GRESSET - Oeuvres choisies

Copy on vellum paper illustrated with 5 nice figures before the letter by Moreau le Jeune bound in contemporary morocco

GRESSET (Jean-Baptiste)
Oeuvres choisies
Paris, Saugrain, an II (1793).
Grand in-18° (141x89 mm), 174 pp. (en réalité 172 pp., la pagination commençant à 3)- [1] f. bl., maroquin rouge, dos lisse orné, encadrement polylobé sur les plats, roulette sur les coupes, roulette intérieure, charnières cuir, garde de tabis bleu avec encadrement d'un roulette au contreplat, tranches dorées (reliure de l'époque)

Charmante édition imprimée par Pierre-François Didot, dit Didot le jeune ou Didot Jeune, illustrée de cinq belles figures hors-texte de Moreau le Jeune gravées en taille-douce par Duhamel, Dupréel et Simonet. Le présent exemplaire est tiré sur papier vélin et présente les figures avant la lettre, condition rare.

Jean-Baptiste-Louis Gresset (Amiens, 1709-1777), poète et dramaturge, fut jésuite de 1726 à 1735. Dès 1730, il publie une Ode sur l’amour de la patrie. Un peu plus tard, il découvre le genre littéraire où il excellera : ce sera la poésie badine, raillant et s'amusant de la vie des couvents. Son chef d'œuvre - dans le genre - est le poème Vert-Vert, ou les Voyages du perroquet de Nevers (1734). Le succès est considérable. Jean-Baptiste Rousseau qualifie ce poème de « phénomène littéraire », à la fois pour l’époque et le talent. La même année, Gresset donne deux autres poèmes dans le même esprit : Le Lutrin vivant et Le Carême impromptu. D'autres pièces contemporaines, La Chartreuse (1734), Les Ombres, les épîtres Au Père Bougeant, À ma sœur, À ma Muse, etc. – plus graves et plus philosophiques - sont aussi moins réussies.

Jean-Michel Moreau, dit Moreau le Jeune (Paris, 1741-1814), dessinateur et graveur, fut l'élève de Louis-Joseph Le Lorrain, qu’il accompagna en 1758 à Saint-Pétersbourg lorsque ce dernier devint le premier directeur des Beaux-Arts de Saint-Pétersbourg. Il revint, après y avoir brièvement enseigné le dessin, à Paris au bout de deux ans après la mort subite de celui-ci et suivit les leçons du graveur Jacques-Philippe Le Bas, reproduisant les peintures contemporaines et celles des maîtres anciens. Il devint bientôt, par la souplesse et l'étonnante fertilité de son talent, le dessinateur en renom des planches de toutes les éditions de luxe des classiques français. Son oeuvre dépasse les 2 000 pièces.

Petits frottements, quelques éraflures sur le plat supérieur.

320 €
+ free delivery
Satisfied or Money Back

Satisfied or Money Back

Bank checkBank transfercredit card

Modes of payment

Member of the Syndicat de la Librairie Ancienne et ModerneMember of the International League of Antiquarian Bookseller
Scroll to top