Ce site utilise des cookies ou autres technologies similaires uniquement à des fins statistiques. En savoir plus

J'ai compris
cart icon
user-icon
command-icon

FELTESSE d'après SOLOMKO - Suites pour Nymphes dansant avec des satyres de René Boylesve

Suites de 9 eaux-fortes, épreuves sur papier vélin en trois états : eau-forte pure, état terminé en noir et en couleurs

FELTESSE (Emile) d'après SOLOMKO (Serge)
[Suites pour Nymphes dansant avec des satyres de René Boylesve]
Paris, Ferroud, 1924.
In-8° (dimensions variables, 241 x 166 à 225 x 154 mm), [27] ff., en feuilles.

Trois suites de 9 eaux-fortes, épreuves sur papier vélin des papeteries d'Arches en trois états : eau-forte pure, état terminé en noir et en couleurs, soit 27 pièces.

Sergueï Sergueïevitch Solomko (en russe : Сергей Сергеевич Соломко) dit « Serge de Solomko » (1867, Saint-Pétersbourg - 1928, Sainte-Geneviève-des-Bois), illustrateur, graphiste et aquarelliste russe qui vécut en partie en France, étudie à Moscou de 1883 à 1887, à l'école de peinture, de sculpture et d'architecture, puis il passe une année en auditeur libre à l'académie impériale des beaux-arts. Les années 1900 marquent le pic de la popularité de l'artiste. Il s'installe définitivement à Paris en 1910, alors capitale mondiale de l'art ; mais il continue à participer à la vie artistique russe en remplissant ses commandes et envoyant des œuvres à des expositions. Solomko demeure en France et ne rentre pas dans son pays en proie aux exactions révolutionnaires. Il continue d'illustrer des livres, notamment des éditions Ferroud (sous le nom de Serge de Solomko), comme Les Trois rois, d'Émile Gebhart en 1919, Prière sur l'Acropole [archive] d'Ernest Renan en 1920, ou Aux flancs du vase d'Albert Samain, avec des illustrations galantes, en 1922. Solomko était considéré sous l'ère soviétique comme représentant au pire la « vulgarité bourgeoise », au mieux le « réalisme galant »: son œuvre était en conséquence méprisée comme « altérant et gâchant le goût du peuple ». Depuis les années 1990, son œuvre est redécouverte à cause de ses scènes pleines d'humour et sa recherche du détail dans les costumes de l'ancienne Russie.

Cette suite rarissime était destinée à la seconde édition en partie originale de l'ouvrage publiée en 1920 chez Calmann-Lévy.

500 €
+ livraison gratuite
Satisfait ou Remboursé

Satisfait ou Remboursé

cheque bancairevirement bancairecarte bancairePayPal

Modes de paiement

Membre du Syndicat de la Librairie Ancienne et ModerneMembre de la Ligue Internationale de la Librairie Ancienne
Retour en haut