Ce site utilise des cookies ou autres technologies similaires uniquement à des fins statistiques. En savoir plus

J'ai compris
Mon panier
user-icon

[ANONYME] - Lettre circulaire du Diable à ses ambassadeurs

[ANONYME]- Lettre circulaire du Diable à ses ambassadeurs
[ANONYME]- Lettre circulaire du Diable à ses ambassadeurs

« Repaissez-les de livres et de journaux pervers, faites-les boire, fumer, polker et le reste »

LE PRINCE DES ABÎMES [ANONYME]
Lettre circulaire du Diable à ses ambassadeurs, consuls, agents consulaires et chargés d’affaires dans les cinq parties du monde.
Paris, J.-L. Paulmier, 1865
Plaquette in-8° (224 x 155 mm), 16 pp., débrochée. 

Curieux pamphlet catholique, présenté sous la forme d’une lettre circulaire du Diable adressée à ses légions, signée « Le Roi des Abîmes », au « Palais du Tartare, 1er Jupiter de la 2e Lune », avec le contre-seing du secrétaire « 666 ». 
On soulignera l’amusante typographie diabolique du titre : de petits personnages (démons, pendu, figure tenant un fouet et un dragon en laisse...) ornent l’intérieur des lettres du mot « DIABLE ». 
Mention de 3e édition au titre ; on ne trouve pas d’édition antérieure à celle de 1865.

L’auteur, sous l’identité de Satan, prétend attaquer l’Encyclique « Quanta cura » (8 décembre 1864) , dans lequel le Pape Pie IX dénonçait les « monstrueuses erreurs » politiques et religieuses du XIXe siècle. Il exhorte ses suppôts à profiter des mouvements révolutionnaires pour renverser la papauté : « aujourd’hui c’est la Révolution qui marche devant nous et qui renverse les barrières. La politique est devenue notre arme la plus puissante par ses tendances impies et par l’alliance étroite de la plupart de ses agents avec moi » (p. 4) 

Il ordonne à ses démons de convertir à sa cause les hommes politiques (« déjà un bon nombre sont à nous », ajoute-t-il en mentionnant les cas de l’Irlande, de la Pologne, des États-Unis et de l’Italie [p. 5]) ainsi que les écrivains et journalistes : « promettez-leur l’argent et de la gloire, faites-leur comprendre qu’il faut parler aux passions pour être lu, et que le scandale est le plus court chemin vers la renommée... Ils seront à vous corps et âme, et vous pourrez leur faire écrire dans le beau style toutes les sottises, toutes les immoralités, toutes les impiétés qu’il vous plaira » (p. 7) Il loue l’apport des sociétés secrètes (notamment la franc-maçonnerie) à sa lutte contre l’Église, et se réjouit de l’influence de l’éducation non-religieuse sur les jeunes esprits : « je vous félicite, frères et amis, des succès que vous obtenez tous les jours dans les cinq parties du monde, où l’incurie des maîtres favorise le relâchement des moeurs » (p. 13). Il encourage enfin ses démons à diffamer les membres du clergé, afin d’exercer son influence néfaste sur le peuple. 

Provenance : Tampon sur la page de titre « S+S. CONVENT.AUGUSTIN.AB.ASSUMPTIONE.APUD. LOVANIENSES» (Assomptionistes de Louvain)

Rousseurs, premier feuillet fragilisé, dernier feuillet poussiéreux.

500 €
+ livraison offerte
Satisfait ou Remboursé

Satisfait ou Remboursé

cheque bancairevirement bancairecarte bancaire

Modes de paiement

Membre du Syndicat de la Librairie Ancienne et ModerneMembre de la Ligue Internationale de la Librairie Ancienne
Retour en haut