Ce site utilise des cookies ou autres technologies similaires uniquement à des fins statistiques. En savoir plus

J'ai compris
cart icon
user-icon
command-icon

[BERNARD - MIRABAUD - LE MASCRIER] - Le Monde, son origine, son antiquité - De l'âme et de son immortalité. - Essai sur la chronologie

[BERNARD - MIRABAUD - LE MASCRIER] - Le Monde, son origine, son antiquité - De l'âme et de son immortalité. - Essai sur la chronologie
[BERNARD - MIRABAUD - LE MASCRIER] - Le Monde, son origine, son antiquité - De l'âme et de son immortalité. - Essai sur la chronologie
[BERNARD - MIRABAUD - LE MASCRIER] - Le Monde, son origine, son antiquité - De l'âme et de son immortalité. - Essai sur la chronologie
[BERNARD - MIRABAUD - LE MASCRIER] - Le Monde, son origine, son antiquité - De l'âme et de son immortalité. - Essai sur la chronologie

L’un des grands textes de la pensée matérialiste en France au XVIIIe siècle en maroquin ancien

[BERNARD (Jean-Frédéric) - MIRABAUD (Jean-Baptiste de) - LE MASCRIER (Jean-Baptiste)]
Le Monde, son origine, son antiquité - De l'âme et de son immortalité. - Essai sur la chronologie
Londres - id. - s. l., s. n. - id. - ibid., 1751- id. - s. d. (1778).
3 parties en un vol. in-8° (168 x 108 mm), xii - 244 pp. - [2] ff. - 172 pp. - 72 pp., maroquin rouge, dos lisse orné, encadrement d'un triple filet sur les plats, filet sur les coupes, roulette intérieure, tranches dorées (reliure de l'époque)

‎Édition originale peu courante quand, comme ici bien complète des trois parties dont la dernière, l'Essai sur la chronologie attribuée à Le Mascrier ne parut qu'en 1778.

La préface a été rédigée par l'abbé Le Mascrier, l'un des éditeurs. L'autre fut le célèbre César Chesneau du Marsais. La première partie serait de Jean-Frédéric Bernard, on y trouve des articles sur la Création et le Déluge, tirés de « Telliamed ». La seconde est de Mirabaud. Ayant d'abord circulé sous forme manuscrite (Opinions des anciens sur le monde, Opinions des anciens sur la nature de l'âme) avant de paraître avec des modifications plus ou moins importantes dans des recueils imprimés, la Dissertation qui traite de l'origine du monde prend place dans les Dissertations mêlées (Amsterdam, 1740) avant que Le Mascrier en donne une version définitive, annotée, dans Le Monde en 1751.

Cet ouvrage, condamné au feu par le Parlement, ouvre la voie du matérialisme des Lumières en utilisant l'arme de l'érudition. L'ouvrage ne prétend pas exposer un système, il consigne seulement des « opinions », celles des anciens sur le monde, sa structure, sa formation, ses révolutions, sa destruction, sur l'âme, sa nature, son immortalité. L'entreprise qui parait d'une cohérence exemplaire, par sa méthode et par la fin systématique qu'elle poursuit, résume un aspect essentiel de la pensée matérialiste du début du XVIIIème siècle. Et donc, cela n'a « sans doute pas été seulement, pour le d'Holbach du Système de la nature [paru sous le nom de Mirabaud], un pseudonyme d'occasion ; il symbolisait aussi une prise de position philosophique audacieuse, il rappelait une œuvre originale qui, par la rigueur de son intention et de sa méthode, tranchait sur tant de compilations ou de contributions dispersées au combat clandestin du matérialisme ».

Barbier - V, 335-d ; Quérard - VI, 153 ;  Bloch, Le Matérialisme du XVIIIème siècle et la littérature clandestine, pp. 91-113 ; Coiffe de queue et trois des coins anciennement restaurés, petit manque en marge en gouttière au premier titre, papier légèrement et uniformément roussi.

700 €
+ livraison gratuite
Satisfait ou Remboursé

Satisfait ou Remboursé

cheque bancairevirement bancairecarte bancaire

Modes de paiement

Membre du Syndicat de la Librairie Ancienne et ModerneMembre de la Ligue Internationale de la Librairie Ancienne
Retour en haut