Ce site utilise des cookies ou autres technologies similaires uniquement à des fins statistiques. En savoir plus

J'ai compris
Panier Vide

DUCROCQ / CORNELIUS / BELTRAND - Les Matins Lumineux

Le premier ouvrage illustré par l'alsacien Jean-Georges Cornélius

DUCROCQ GEORGES / CORNELIUS (Jean-Georges, ill.) / BELTRAND (Frères, grav.)
Les Matins Lumineux
Paris, Bibliothèque de l’Occident, 1909.
In-8° (235 x 166 mm), [2] ff. bl. - vi - 84 pp. - [1] f. bl., en feuilles, sous couverture de papier gris avec titre en noir sur le plat supérieur, chemise en demi-toile jaune avec lanière en tissu et titre en ocre rouge sur le plat supérieur.

Rare seconde édition, de luxe, après l’originale de 1907, et première illustrée tirée à 200 exemplaires sur papier de hollande Van Gelder (ici n° 144) avec envoi de l’illustrateur : « A mon ami Collat et à sa charmante femme / de / J. Georges Cornélius / 1909. »

Elle est superbement illustrée de 86 compositions de Cornélius, gravées sur bois par J. C. G. M. Beltrand qui ne sont autres que les 4 frères, Jacques, Camille, Georges et Marcel, fils de « Tony » Beltrand.

Georges Ducrocq (1874-1927), poète et écrivain alsacien, ressuscita la revue L’Austrasie, destinée à défendre la traditions locales, puis créa à Paris celle des Marches de l’Est. Il est entre autres l’auteur de La Blessure mal fermée. Notes d’au voyageur en Alsace-Lorraine. (Plon, 1911).

D’origine alsacienne, Jean Georges Cornélius (1880 - 1963), travailla dans les ateliers Gustave Moreau puis, avec Dunoyer de Segonzac et Gus Bofa passa dans celui de Luc-Olivier Merson ou les tendances des trois compagnons firent scandales. Dès 1903, il expose au Salon de la Société Nationale des Beaux-Arts. Auteur d’une oeuvre singulière, celle d’un primitif du XXe siècle, hors des modes et des grands courants artistiques, il a tenté un accord du modernisme et de la tradition décorative et spirituelle médiévale. Il a fourni de nombreuses illustrations pour les revues de Ducrocq et a aussi illustré : La Chanson de Roland, La Ballade de la Geôle de Reading et De Profundis d’Oscar Wilde ainsi que Les Paradis artificiels de Baudelaire. Il a gravé une « Passion » d’après ces propres tableaux avec un texte de Henri Pourrat.

Carteret, illus., supp. p. 68 : « Intéressante publication » ; Benezit - III, 174.

Prix de vente : 550 €
Retour en haut