Ce site utilise des cookies ou autres technologies similaires uniquement à des fins statistiques. En savoir plus

J'ai compris
Panier Vide

MERCIER - Rosalie et Gerblois, ou l’époux généreux, nouvelle champenoise

La deuxième nouvelle publiée par le sulfureux Mercier de Compiègne

MERCIER (Claude-François-Xavier, dit Mercier de Compiègne)
Rosalie et Gerblois, ou l’époux généreux, nouvelle champenoise
Paris, J. Girouard, 1792
In-18° (142 x 85 mm), 215 - [1] p. et [1] f. de pl., demi-veau brun, dos lisse orné, tranches mouchetées (reliure légèrement prostérieure)

Édition originale rare illustrée d’un hors-texte gravé par Blanchard d’après P. Chery. Cette deuxième nouvelle de l’auteur fait suite à Azoline ou La Rose d’amour (1791) et sera suivi d’Ismaël et Christine, nouvelle africaine (1793).

Claude-François-Xavier Mercier (1763 - 1800), auteur-imprimeur-libraire-compilateur, connu un grand succès pendant la Révolution, période où peu d’auteurs osaient écrire et encore moins se faire imprimer. Secrétaire du chevalier de Jaucourt jusqu’à la mort de ce dernier en 1779, Mercier de Compiègne fut placé comme commis dans les bureaux de la Marine, puis, se trouvant sans ressources à la Révolution, composa en hâte un grand nombre d’ouvrages et, pour les vendre, ouvrit une librairie. Bien qu’ayant un certain talent, surtout comme auteur de nouvelles, il semble que dans ces compilations, il empruntait beaucoup à d’autres, sans citer ses sources. Il fut ainsi emprisonné à la Conciergerie pendant plus de huit mois pour des mots qu’il déclara plus tard, ne pas être de lui. Il fut plusieurs fois réédité, ce qui durant cette période était peu commun. Malgré cela, les ouvrages de Mercier de Compiègne sont, dans leur ensemble, devenus fort rares.

Jacques Girouard, éditeur de Sade, fut guillotiné le 8 janvier 1794 pour avoir imprimé la Gazette de Paris, périodique royaliste, jusqu’au 10 août 1792.

PROVENANCE : Charles-Antoine Brissart-Binet (1814-1886), avec son bel ex-libris gravé contrecollé au coin haut du premier contreplat. Libraire à Reims, il est l’auteur du célèbre ouvrage intitulé Cazin. Sa vie et ses éditions (1863). Il a, on l’imagine, étudié les petits formats dus à Mercier.

Frottements, manques aux coiffes, salissures et petite déchirure marginale restaurée anciennement au titre, deux déchirures sans manque restaurées à la figure ; manque à Quérard

Prix de vente : 150 €
Retour en haut