Ce site utilise des cookies ou autres technologies similaires uniquement à des fins statistiques. En savoir plus

J'ai compris
Mon panier
user-icon

MOSSI - Manual del idioma general del Perú : Gramática razonada de la lengua quichua

MOSSI -  Manual del idioma general del Perú : Gramática razonada de la lengua quichua
MOSSI -  Manual del idioma general del Perú : Gramática razonada de la lengua quichua

Le Quechua comme langue sémitique ?

MOSSI (Miguel Ángel)
Manual del idioma general del Perú : Gramática razonada de la lengua quichua
Cordoba, La Minerva, 1889
In-8° (255 x 173 mm), 219 pp., demi-chagrin bleu nuit, dos à 5 faux-nerfs, filet sur les plats, couverture conservée sans le dos (reliure de l'époque)

Édition originale et unique, préparée pour être envoyée par l’Argentine à l’Exposition universelle de Paris, de cette grammaire de langue quechua. Avec : l’alphabet, la prononciation, le substantif, l’adjectif, le verbe (temps et modes), l’adverbe, les interjections, les conjonctions... 
Signé par le missionnaire italien Miguel Angel Mossi (1819-1895), cette grammaire se fonde sur un apprentissage réalisé auprès d’une communauté de la province d’Atamisqui (Argentine) où des missionnaires péruviens avaient importé le quechua. 

L’auteur tient la langue quechua en haute estime, et, dans son épître au gouverneur de la province de la Santiago del Estero, la décrit comme fondamentalement littéraire : « ella es muy clara y sencilla, grandamente espresiva, dulce, sentimental y melodiosa, cuya prosa, si se habla con propriedad, es una poesia continuada y se presta con facilidad para cualquier composicion, ya se tenga presente el pié, ya la rima » (p. 4) 
En vantant la supériorité du quechua, Mossi nourrissait un projet plus idéologique que scientifique : postulant l’existence d’une langue-universelle pré-babelienne dont toutes les langues dérivent, il s’efforçait de démontrer que cette langue matrice était hébraïque (Clave harmónica o demostración de la unidad de origen de los idiomas, 1858). Empruntant quelques outils à la philologie comparative, Mossi affirmait identifier dans le quechua une grande « pureté » des racines sémitiques, et établissait à ce titre une filiation entre le peuple juif et le peuple inca. Son Alfa-beto y diccionario hebreo-kjéchua-castellano fut publié à titre-posthume (1916). 

Bibliographie : Battista, Emiliano 2022. « Idioma universal, filiación lingüística e historia americana. La filología de Miguel Ángel Mossi. » Studia linguistica romanica. 2022.7, 74-97. 

Frottements à la reliure. Quelques taches. Petit trou ayant emporté une lettre aux pp. 105-106.

220 €
+ livraison offerte
Satisfait ou Remboursé

Satisfait ou Remboursé

cheque bancairevirement bancairecarte bancaire

Modes de paiement

Membre du Syndicat de la Librairie Ancienne et ModerneMembre de la Ligue Internationale de la Librairie Ancienne
Retour en haut