Ce site utilise des cookies ou autres technologies similaires uniquement à des fins statistiques. En savoir plus

J'ai compris
Mon panier
user-icon

SUE (Eugène) - La marquise Cornélia d’Alfi ou Le lac d’Annecy et ses environs

Édition originale de ce roman de moeurs qui fait surtout la part belle à la topographie de la Savoie

SUE (Eugène)
La marquise Cornélia d’Alfi ou Le lac d’Annecy et ses environs
Annecy, F. Saillet, 1852
In-8° (176 x 122 mm), xx pp. - 396 pp., demi-chagrin noir, dos à cinq faux nerfs, tranches vertes (reliure de l’époque)

Édition originale rare de ce mélodrame dans lequel Eugène Sue brosse le portrait d’une femme fatale, la marquise d’Alfi, responsable du suicide de son amant. Robert, le père du jeune homme, cherche à la venger. Mais l’auteur déclare dans sa préface son intention de promouvoir la beauté des paysages d’Annecy. Aussi les descriptions, d’une grande précision topographique, et les recommandations aux touristes prennent-ils curieusement le pas sur l’intrigue. Sue s’intéresse particulièrement à l’économie agronome de la Savoie, qu’il vante à plusieurs reprises. 

Marie-Joseph Sue, dit Eugène Sue (1804-1857), se fit connaître dans les années 1830 à travers ses romans maritimes nourris par son expérience de chirurgien de la marine. Son plus grand succès demeure cependant Les mystères de Paris, roman-fleuve publié en feuilleton entre 1842 et 1843. 
Loué par Balzac, l’écrivain marqua par son romantisme noir où se mêlent le sublime et le grotesque ainsi que par le caractère engagé de son œuvre. En tant que député républicain, il dut s’exiler à la suite du coup d’état de Napoléon III et se réfugia dans les États de Savoie, à Annecy où il mourut en 1857.

Coins et coupes frottés, légères rousseurs çà et là.

180 €
+ livraison offerte
Satisfait ou Remboursé

Satisfait ou Remboursé

cheque bancairevirement bancairecarte bancaire

Modes de paiement

Membre du Syndicat de la Librairie Ancienne et ModerneMembre de la Ligue Internationale de la Librairie Ancienne
Retour en haut