Ce site utilise des cookies ou autres technologies similaires uniquement à des fins statistiques. En savoir plus

J'ai compris
Mon panier
user-icon

NORVINS - Histoire de Napoléon

Un émouvant exemplaire offert par Pierre Bonaparte à la jeune Caroline Murat pour le nouvel an 1849

NORVINS (Jacques de)
Histoire de Napoléon, Tome I
Paris, Furne et Cie, 1840.
In-4° (250 X 174 mm) de [2] ff. - 9  - VIII - 326 pp. - [2] ff. bl. - 45 pl. h.-t., basane maroquinée bleue, encadrement d’un large décor doré et à froid sur les plats avec armes au centre, dos à 4 faux-nerfs orné, charnières cuir, grecque intérieure, filet sur les coupes, tranches dorées (reliure de l’époque).

L’ouvrage publié originellement en 1 volume fut divisé en 2 tomes à la reliure. Nous n’en présentons ici que le premier. Il est illustré par Raffet, d’un frontispice, de 44 pl. h.-t. sur papier fort et de vignettes.

Vraisemblablement relié ainsi à la demande du dédicateur, il présente sur le plat supérieur les armes de l’Empereur Napoléon Ier et sur le plat inférieur celles de sa seconde épouse l’impératrice Marie-Louise. Quant à la dédicataire, Caroline Murat, il s’agirait de la jeune Caroline, alors âgée de 16 ans, fille aînée de Lucien Murat, plus que de sa mère Caroline Georgina Fraser.

Si Napoléon fut né, disait-on, sous une bonne étoile, ce ne fut pas le cas de Pierre-Napoléon. Fils de Lucien Bonaparte et D’Alexandrine de Bleschamps, il eut une vie des plus décousues et des plus mouvementées, allant jusqu’au meurtre. Il fut toujours considéré comme le « mouton noir » de la famille.

L’énigmatique couplet de la Marseillaise,

 ... Quand nos aînés ne seront plus
 Nous ... trouverons leur poussière
 Et la trace de leurs vertus !

fait bien sûr référence au sujet même de l’ouvrage mais pourrait aussi être interprété comme le fait que Pierre Bonaparte croyait peut être avec la révolution de 1848, son heure venue. Il venait d’être élu député de la Corse et pensait qu’il allait enfin pouvoir compter à l’image de ses illustres aïeuls.

Arrêté après le coup d’Etat du 18 fructidor, c’est Bonaparte qui interviendra pour la libération de Norvins. Dès lors, il embrassera la cause Napoléonienne et sera présent, par exemple, dans l’expédition de Saint-Domingue dont il donne un récit saisissant au Chapitre XXI (pp. 186 à 196). C’est au regard de l’ouvrage que Norvins entretiendra la flamme de l’épopée impériale. On note également le travail fabuleux réalisé par Raffet. Les différentes gravures hors texte ainsi que la carte, font de cet ouvrage, un album unique sur l’histoire de Napoléon. Les scènes relèvent de plusieurs registres : batailles, vie de bivouac, ou encore des portraits de la famille impériale et des grands dignitaires.
 
Ce magnifique ouvrage connut 22 éditions, il contribua largement à la diffusion de la légende napoléonienne.

Mors restaurés anciennement en tête, coins émoussés, frottements, 2 feuillets doublés en marge, mouillures angulaires, quelques rousseurs.

600 €
+ livraison gratuite
Satisfait ou Remboursé

Satisfait ou Remboursé

cheque bancairevirement bancairecarte bancaire

Modes de paiement

Membre du Syndicat de la Librairie Ancienne et ModerneMembre de la Ligue Internationale de la Librairie Ancienne
Retour en haut