Ce site utilise des cookies ou autres technologies similaires uniquement à des fins statistiques. En savoir plus

J'ai compris
Votre Panier
Panier Vide

COLLECTIF / SAUTEREAU DE MARSY - Pièces échapées aux XVI premiers Almanachs des Muses

RARE EXEMPLAIRE SUR PAPIER DE HOLLANDE EN MAROQUIN DE L’ÉPOQUE


COLLECTIF / SAUTEREAU DE MARSY (Claude-Sixte, ed.)
Pièces échapées (sic) aux XVI premiers Almanachs des Muses.
Paris : Veuve Duchêne, s. d. [1781]
In-12° (166 x 105 mm) de vi - 332 pp., maroquin rouge, dos lisse orné, encadrement d’un triple filet sur les plats, filet sur les coupes, roulette intérieure, tranches dorées (reliure de l’époque).

Rare édition originale illustrée d’un titre gravé de Marillier. Elle présente les pièces qui devait figurer entre 1765 à 1780 au sein des seize premiers volumes dudit almanach mais qui pour diverses raisons n’avaient pu être publiées. On rencontre dans l’Almanach des Muses les productions de tous ceux qui se mêlent alors d’écrire des vers : Piron, La Dixmerie, Colardeau, Saint-Lambert, Voisenon, La Harpe, Roucher, Laclos, Sedaine, Parny, Chamfort, etc. On y trouve assez souvent des pièces de Voltaire, de Dorat, de Baculard d’Arnaud.

Publié sans interruption de 1765 à 1833, ce célèbre almanach est le porte-drapeau de la poésie française durant la période pré-romantique. Il fut lancé par Sautreau de Marsy qui a présidé à sa destinée de 1765 à 1793 avec le concours de Joseph Mathon de la Cour pour les années 1766, 1767, 1768, 1769. Etienne Vigée lui a succédé pour la période 1794-1820, après avoir été le collaborateur de l’Almanach depuis 1778 et probablement son éditeur responsable à partir de 1789. Viennent ensuite Justin Gensoul de 1821 à 1829 et Jules Lesguillon de 1830 à 1833.

PROVENANCE : « Made. DE PINIEUX. », ex-libris gravé au contre-plat supérieur, XVIIIe siècle.

Petit manque superficiel à la coiffe supérieure, petits manques à deux coins.

Prix de vente : 400 €
Retour en haut