Ce site utilise des cookies ou autres technologies similaires uniquement à des fins statistiques. En savoir plus

J'ai compris
Votre Panier
Panier Vide

DARBOY - L’imitation de Jésus-Christ

Superbe exemplaire donné par l’Impératrice Eugénie et relié à ses armes


DARBOY, Georges (Monseigneur), archevêque de Paris
L’imitation de Jésus-Christ, traduction nouvelle avec réflexions
Paris, Morizot, Plon, s. d. (1860). In-4° (264 X 184 mm) de [2] ff. - XVI pp. - 570 pp. - [1] f. bl. - 12 pl. H.-T. sous serpente sur papier fort dont une en couleurs, dos à faux-nerfs, roulette intérieure en dentelle dorée, armes dorées avec ex-dono sur le plat supérieur, tranches dorées.

6ème édition, illustrée par Overbeck, Rouargue pour les encadrements et gravée par Keller, Butavand, Stefensand. La planche en couleurs est lithographiée par Edwarmay d’après Auguste Ledoux.

Parmi la centaine de traductions françaises de l’ouvrage existantes à ce jour, celle de Darboy (1813 – 1871) est reconnue comme l’une des plus célèbres et des plus recommandées ; Homme d’église, évêque de Nancy, archevêque de Paris et grand aumônier de l’Empereur, il fut une des principales personnalités de l’épiscopat français sous le Second Empire. Connu pour ses opinions républicaines, il se prononce pour les principes de 1789, et ses doctrines gallicanes et fut exécuté comme otage sur l’ordre de la Commune durant la semaine sanglante, le 24 Mai 1871.

L’Imitation de J.-C. est l’un des livres de dévotion chrétienne les plus connus et lus après la Bible.

Ex-libris en garde: « Ce livre appartient à Madame Jne Boucher, née l’héritier, à Pargny en 1818, arrondt de Rethel, dept des Ardennes. Arrivée à Paris à l’age de 50 ans et a été à l’école au château Rouge, sous la direction de Melle Peret, ou ce prix ma été décernée en 1869. Paris, Montmartre Rue Colincourt. »

Quelques rousseurs très éparses - OHR, pl. 2660 - 5.

Vendu
Retour en haut