Ce site utilise des cookies ou autres technologies similaires uniquement à des fins statistiques. En savoir plus

J'ai compris
Votre Panier
Panier Vide

XIMENEZ - Historia de la Provincia de San Vicente de Chiapa y Guatemala de la orden de predicadores

L’Édition originale de l’unique histoire ancienne connue du Chiapas et du Guatemala


XIMENEZ (Francisco, frère)
Historia de la Provincia de San Vicente de Chiapa y Guatemala de la orden de predicadores
Guatemala, Sociedad de Geografía e Historia, tomes I-III de la Biblioteca « Goathemala », 1929 -1931.
3 vol. in-4° (268 x 178 mm), XVI - 518 + XXIV - 507 + XXXII - 432 pp. en espagnol, demi-basane blonde racinée à coins (tapa española), dos à 4 faux-nerfs (reliure hispanique postérieure, 2de moitié du XXe siècle).

Édition originale peu courante à laquelle sont adjoints les prologues de J. Antonio Villacorta C. (I), Jorge del Valle Matheu (II) et Agustín Mencos (III).

Inédite jusqu’à cette édition, cette chronique composée durant le premier quart du XVIIIe siècle est la seule histoire ancienne connue du Chiapas et du Guatemala. Malheureusement incomplète du fait de la disparition du deuxième tome du manuscrit (couvrant la période 1535 - 1600) qui fut conservé jadis au Couvent de Santo Domingo et passa ensuite à la Bibliothèque nationale du Guatemala, elle est une source primordiale en ce qui concernent l’histoire et les traditions religieuses des mayas-quichés, de même que pour l’exacte relation des événements dont l’auteur fut témoin et que l’on ne trouve nulle part ailleurs. Il fut aussi l’inventeur et le traducteur du plus important document de la civilisation maya, le manuscrit quiché « Popol Vuh », considéré comme le document le plus ancien de l’histoire humaine. Il l’a inclus dans la première partie de l’œuvre dans une traduction nouvelle bien meilleure que celle, très littérale, qu’il avait effectuée précédemment.

[On joint]

Isagoge Histórica Apologética De Las Indias Occidentales Y Especial De La Provincia De San Vicente De Chiapa Y Guatemala, Guatemala, Sociedad de Geografía e Historia, tome XIII de la Biblioteca « Goathemala », 1935, in-4° (264 x 183 mm), 447 pp., reliure quasi identique. Édition en grande partie originale avec un prologue de J. Fernandez Juares Muñoz. Ce manuscrit anonyme écrit entre 1700 et 1711 dont l’auteur faisait probablement partie des religieux de Santo Domingo et conservé une fois de plus dans leurs riches archives, fit l’objet d’une première publication partielle (14 premiers chapitres sur 60) en 1892. Il contient des faits intéressants, lettres, discussions scientifiques, interprétations des textes bibliques et même parfois des invectives sur la cruauté des espagnols envers les indiens, qui en fait une source d’importance pour les premiers temps de la colonisation espagnole au Nouveau Monde.

Page de titre du premier volume partiellement doublée.

Prix de vente : 500 €
Retour en haut