Ce site utilise des cookies ou autres technologies similaires uniquement à des fins statistiques. En savoir plus

J'ai compris
Votre Panier
Panier Vide

[ANONYME] - Feuillet extrait d’un missel

Une peinture du début du XVe siècle d’une belle qualité et fort bien conservée


Feuillet extrait d’un missel
France, Avignon (?), vers 1410.
in-f° (378 x 275 mm), [1] f., manuscrit sur vélin, texte en noir sur 12 lignes, rubrique en rouge, montage ancien sous-verre dans un cadre en bois sculpté et doré du XIXe siècle.

Le texte est habillé de deux initiales à décor floral, un C (24 x 32 mm) et un T (50 x 60 mm) au recto ainsi que d’une initiale E représentant Saint-Pierre en prière au verso (dimensions : 71 x 70 mm)

Cette dernière illustre les Litanies majeures (In Litaniis maiorib[us], autrefois la Grande-Litanie) établies au VIe siècle le 25 avril, fête de la Saint-Marc, et dont la procession se terminait alors en l’église Saint-Pierre de Rome (Statio ad S[an]c[tu]m Petru[m]).
L’introït reprend les versets 7, 2 et 3 du Psaume XVII :

« Exaudivit de templo s[an]c[t]o suo, vocem m[e]am all[eluy]a et clamor meus i[n] conspectu eius, i[n]troivit in aures eius  all[eluy]a all[eluy]a. Diligam te domine fortitudo m[e]a dominus firmamentum[...]»

De son saint temple, il a entendu ma voix, alléluia : et mon cri en sa présence est parvenu à ses oreilles alléluia alléluia. Je vous aimerai, Seigneur, ma vigueur : le Seigneur est [mon] assise [...]

Le recto présente les prières récitées durant la communion (Cantate domino alleluya [...]) et postcommunion (Tribue nobis domine celectis [...]) de la messe du cinquième dimanche après Pâques (Dominica quinta post Pascha). Nous avons pu retrouver ces textes et cette disposition précise dans le premier missel romain imprimé, à Milan en 1474 (Missale Romanum Mediolani).

Le cadre porte dans sa partie haute les attributs de la fonction cardinalice. Il s’agirait donc d’un présent fait à un cardinal.

Quelques sauts de dorure aux parties saillantes du cadre.

Vendu
Retour en haut