Ce site utilise des cookies ou autres technologies similaires uniquement à des fins statistiques. En savoir plus

J'ai compris
Votre Panier
Panier Vide

Advis des reverendes meres du monastere de l'Annonciade

Rarissime édition privée à l’usage des sœurs de l’Annonciade céleste


Advis des reverendes meres du monastere de l'Annonciade. Fondé à Genes l'année de nostre salut 1604. R'imprimés en ladite ville, & accommodez à la practique de l'observance des constitutions; pour l'instruction des exercices spirituels, à l'usage des monasteres du mesme ordre. L'année M.DC.XXIV [suivi de] Oraisons aux vertus de la vierge : Le colloque de la tres-sainte Trinité estant finy... [suivi de] Recherches spirituelles sur les perfections divines. En forme d'oraisons...
A Paris, 1644. [Au colophon] De l'imprimerie de Mathurin & Jean Henault. 1644
In-32, 210-[5]-137-[3]-48 pp., maroquin noir, dos à nerfs orné à froid, plats ornés à froid d’un décor à la «du Seuil», tranches cirées, fermoirs.

Si une constitution définit les règles proprement dites de l’ordre, cet «Advis des révérendes mères» fournit quant à lui aux soeurs un vademecum du bien-vivre au sein du monastère. Comment se comporter entres elles et avec l’extérieur? Comment réussir à se conformer à leurs durs vœux? Grâce notamment à différents remèdes contre le sommeil, la tépidité, les distractions, les passions désordonnées, et différents conseils sur la manière d’extirper quelques vices, de bien entendre la messe, de bien se confesser, de faire tous les soirs l’examen de conscience, etc... La constitution de l’annonciade fait expressément référence à ce type d’ouvrage, l’un des seuls que les sœurs pouvaient détenir : «[...] les Soeurs pourront toujours avoir en leurs cellules les escrits, & livres, contenans nos Regles, les instructions pour l’oraison, & pour l’extirpation des vices, & acquisitions des vertus, dressées expréssement pour notre ordre.».

Les Annonciades célestes, ou Filles Bleues en raison de la couleur bleu céleste de leur scapulaire, est un ordre religieux fondé en 1604 à Gênes par Marie-Victoire Fornari. Leur règle est beaucoup plus austère que celle des Annonciades fondées par la reine Jeanne à Bourges. Elles vivaient dans la plus grande pauvreté, et dans une entière séparation du monde, vouées uniquement à la contemplation. L’Annonciade céleste s’établit à Paris vers 1620.

Manque à un fermoir, habile restauration au mors inférieur (2cm).

Vendu
Retour en haut