Ce site utilise des cookies ou autres technologies similaires uniquement à des fins statistiques. En savoir plus

J'ai compris
Votre Panier
Panier Vide

HOFFMANN / SERVANT - Le Majorat

Première édition peu courante de cette traduction originale, un des 10 ex. hors commerce sur papier du Japon avec suite et envoi


HOFFMANN (ETA) / SERVANT (Georges, trad.)
Le Majorat
Arcachon, la lampe d’Argile, Georges Servant, 1923
In-4° (252 x 194 mm), 60 pp. - [1] f. bl. et [8] ff. de planches, br. sous couverture rempliée illustrée et imprimée en rouge et noir.

Première édition peu courante de cette traduction originale, un des 10 ex. hors commerce sur papier du Japon (n° X, premier grand papier avec 25 autre Japon et 75 Hollande, tirage total de 410 ex.) agrémenté d’une suite en noir sur papier identique non citée à la justification et d’un envoi de Servant « A Pierre Varillon / amicalement. / Georges Servant. / 29.1.23 ». Pierre Varillon (1897-1960), écrivain, journaliste et militant royaliste, admirateur de Maurice Barrès et compagnon de route de Charles Maurras.

Illustrée de 6 bois imprimés en rouge et de 2 bois en noir sur la couverture gravés par Henri de Reganhac d’après les dessins de Lucien Maleville

Dans un château plus ou moins délabré au fin fond du duché de Courlande (Lettonie), un vieux notaire et son petit neveu vont découvrir comment d’anciens secrets de famille continuent de perturber la vie des actuels occupants. Sans compter les bruits inquiétants et les manifestations étranges qui se produisent la nuit, indiquant la présence d’un revenant dans la vieille bâtisse.

Quelques pales rousseurs sur la 1ère de couverture

Prix de vente : 100 €
Retour en haut