This site uses cookies or other similar technologies only for statistical purposes. Learn more

I understand
Cart empty

DUCOTE / BERTON - La Belle et la Bête

Symbolist adaptation remained unpublished of the famous tale The Beauty and the Beast

DUCOTE, Edouard / BERTON, Claude
La Belle et la Bête, fantaisie lyrique en deux parties
c. 1900
2 vol. in-f° (277 x 229 mm), [1] f. - 46 pp. et [1] f. - 32 pp. - [1] f. bl., couverture souple, papier vélin.

"Copie manuscrite réalisée par la Mson  AMETTE J. Louis Sr, copies dramatiques et littéraires, 121 rue Montmartre à Paris", tampon humide plusieurs fois répété.

Lors d’un souper d’ivresse entre plusieurs jeunes seigneurs jouant aux dés, il est décidé que le gagnant remportera une jeune et belle esclave nommée Lysiflore afin d’en faire son amante et l’initier aux jeux de l’amour. Mais celle-ci se rebelle. Pour se venger, le jeune seigneur offre la Belle à un homme grotesque et effrayant, Heidrick, tueur de rats. Prise de pitié fasse à sa vie et à ce qu’il est devenu, la belle lui accordera un baiser. Devant ce spectacle, le seigneur décide de se venger mais c’était sans compter sur le retour d’un Heidrick transformé.

Edouard Ducoté (1870 - 1929), poète, romancier, épistolier et auteur dramatique symboliste du groupe des Indépendants, dirige dès 1896 la revue Ermitage créée en 1891 collaborant alors avec Paul Claudel, Paul Fort, Henri Ghéon, André Gide, Rémy de Gourmont, Francis Jammes, et beaucoup d’autres. Il fit connaître André Gide avant que celui-ci ne fonde la NRF. Poète fécond, Le Sermon sur la montagne (1894), Aux écoutes (1896), Renaissance (1898), Le Chemin des ombres heureuses (1899), il écrit aussi des romans, Le Septenaire de notre amour (1895), Aventures (1897), des pièces de théâtre, Calypso (1898), Le Bardier de Midas (1901) et un recueil de contes en 1900 sous le titre Merveilles et moralités.

Claude Berton (1865 - 19..), auteur dramatique, romancier et critique littéraire, est le fils de Pierre Berton et l’arrière petit-fils d’Henri-Montan Berton. On lui doit des pièces de théâtre, Défunt Grand-Papa (Bibliothèque de «La Plume», 1895), L’âme invisible (1896), Ces Messieurs du Tiers (tirée de son roman, 1905) et plusieurs romans et nouvelles, La Conversion d’Angèle (Fasquelle,1897), Au Coin d’un bois (Fasquelle,1898), Ces Messieurs du tiers (H. Simonis Empis , 1902), La marche à l’étoile (A. Fontemoing, 1903). Il écrivit dans plusieurs revues dont, Les Marges, Les Nouvelles littéraires, la Revue de Paris, ou encore Hippocrate.

On connaît une autre copie dactylographiée de cette pièce : BNF, Arts du spectacle, Rondel Ms 1012.

Apparu pour la première fois en France sous la plume de Gabrielle-Suzanne de Villeneuve, en 1740, La Belle et la Bête ne connut véritablement la célébrité que lorsqu’il fut repris par Jeanne-Marie Leprince de Beaumont dans son Magasin des enfants en 1757.

Couvertures tachées, quelques rousseurs ci et là.

Sales price: 800 €
Scroll to top